Comment s’établir en tant que guide touristique local ?

5 mars 2024

Devenir guide touristique local est un rêve pour beaucoup. Qui n’aimerait pas partager sa passion pour une région, une ville, un patrimoine avec des touristes venus du monde entier? C’est un métier qui allie découverte, partage et aventure. Toutefois, il ne faut pas oublier que c’est un métier avec ses propres exigences et nécessités. C’est pourquoi, pour réussir dans cette voie, il faut bien se préparer.

Se former pour devenir un guide touristique

Avant de se lancer dans le métier de guide touristique, il est important de comprendre ce qu’il implique. En tant que guide, vous serez responsable de la sécurité et du bien-être de vos clients, tout en leur offrant une expérience de visite enrichissante. Il vous faudra maîtriser l’histoire, la culture, la géographie du lieu, mais vous devrez également avoir des compétences en gestion de groupe, en communication et en gestion de l’imprévu.

A lire en complément : les métiers émergents à considérer pour l’avenir

De nombreuses formations existent pour devenir guide touristique. En France, le BTS tourisme est l’une des plus réputées. Il permet d’acquérir des connaissances en gestion de l’accueil, du tourisme, de la vente de voyages et en communication. Des licences et des masters en tourisme sont également proposés par certaines universités.

Obtenir les certifications nécessaires

Une fois votre formation terminée, vous devrez obtenir les certifications nécessaires pour exercer le métier de guide touristique. En France, il s’agit de la carte professionnelle de guide-conférencier. Elle est obligatoire pour accompagner des touristes dans les monuments historiques et les musées.

Lire également : les clés pour bien gérer son temps pendant une recherche d’emploi

Pour obtenir cette carte, vous devez réussir un examen organisé par la préfecture de votre région. Cet examen évalue vos connaissances en histoire, en art, en géographie et en langues étrangères. Il est donc important de bien vous préparer.

Créer son entreprise de guide touristique

Après avoir obtenu votre carte professionnelle, vous pouvez créer votre propre entreprise de guide touristique. Il s’agit d’une étape importante qui nécessite une bonne préparation. Vous devrez choisir le statut juridique de votre entreprise, préparer un business plan, trouver des financements et obtenir les autorisations nécessaires.

Pour réussir, il est important de bien connaître votre marché. Quels sont les lieux touristiques les plus populaires de votre région ? Quels sont les besoins et les attentes des touristes ? Quelles sont les offres déjà existantes ? En répondant à ces questions, vous pourrez définir votre offre de services et vous différencier de vos concurrents.

Promouvoir son activité de guide touristique

Une fois votre entreprise créée, il vous faudra la faire connaître. Pour cela, plusieurs moyens sont à votre disposition. Vous pouvez créer un site internet, utiliser les réseaux sociaux, participer à des salons du tourisme, proposer vos services aux agences de voyage, etc.

L’important est de mettre en avant vos atouts pour attirer des clients. Par exemple, vous pouvez proposer des visites thématiques, des visites en petit groupe, des visites en plusieurs langues, etc. N’oubliez pas de soigner votre image de marque et de proposer un service de qualité pour fidéliser vos clients.

S’adapter aux évolutions du métier de guide touristique

Le métier de guide touristique est en constante évolution. Les attentes des touristes changent, les technologies évoluent, les réglementations se durcissent… Pour réussir dans ce métier, il est donc important de rester à l’écoute de ces évolutions et de savoir s’adapter.

Par exemple, avec l’essor du tourisme durable, de plus en plus de guides proposent des visites respectueuses de l’environnement et de la culture locale. De même, avec l’arrivée des nouvelles technologies, certains guides proposent des visites virtuelles ou utilisent des applications pour enrichir leurs visites.

En conclusion, devenir guide touristique est une aventure passionnante, mais qui demande du travail et de la persévérance. En suivant ces conseils, vous augmenterez vos chances de réussir dans ce métier. Et n’oubliez pas : le plus important, c’est de partager votre passion avec vos clients !

Se spécialiser dans une niche spécifique

Pour devenir un guide touristique reconnu, il peut être intéressant de se spécialiser dans une niche spécifique. En effet, en vous concentrant sur un domaine particulier, vous pourrez proposer à vos clients une expérience unique et inoubliable. Par exemple, vous pouvez vous spécialiser dans les visites de vignobles, les randonnées pédestres, les visites de monuments historiques, les circuits gastronomiques, etc.

Pour choisir votre spécialisation, il est conseillé de prendre en compte vos centres d’intérêt, vos compétences, mais également la demande des touristes. Par exemple, si vous êtes passionné d’histoire et que vous habitez près d’un site historique majeur, il pourrait être intéressant de proposer des visites guidées de ce site.

Pour avoir une spécialisation reconnue, il peut être nécessaire de suivre une formation complémentaire. Par exemple, si vous souhaitez devenir guide de montagne, vous devrez obtenir le brevet d’État d’accompagnateur en montagne.

De plus, en vous spécialisant, vous pouvez également développer des partenariats avec d’autres professionnels du tourisme. Par exemple, si vous proposez des visites de vignobles, vous pouvez travailler en collaboration avec des viticulteurs pour proposer des dégustations de vin à vos clients.

Se mettre à jour régulièrement

Le tourisme est un secteur en constante évolution. Les centres d’intérêt des touristes, les technologies utilisées, les normes environnementales, les réglementations… Tout cela change régulièrement, et il est nécessaire de se tenir à jour pour continuer à proposer des services de qualité.

Cela passe notamment par la formation continue. En effet, même si vous avez obtenu une formation initiale de qualité, il est important de continuer à se former tout au long de sa carrière pour rester compétitif. De nombreux organismes proposent des formations pour les guides touristiques, sur des sujets variés : nouvelles technologies, développement durable, histoire de l’art, gestion de groupe, premiers secours…

Il est également important de rester informé des actualités du secteur du tourisme. Pour cela, vous pouvez vous abonner à des revues spécialisées, participer à des salons professionnels, rejoindre des associations de guides touristiques, etc.

Enfin, il est crucial de rester à l’écoute de ses clients. Leur feedback peut vous aider à améliorer vos services, à anticiper les nouvelles tendances, à répondre à leurs attentes…

Conclusion

Devenir guide touristique local est une aventure passionnante, mais qui demande une préparation sérieuse et une actualisation constante. La formation et la certification sont des étapes clés, mais il est tout aussi important de trouver sa niche de spécialisation, de se tenir à jour et de savoir répondre aux attentes des touristes. Grâce à cela, vous pourrez proposer des services de qualité, qui vous différencieront de vos concurrents et qui feront de vous un guide touristique local reconnu et apprécié.